Lettre à tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans les groupes de méditations collectives.

A vous, travailleurs de Lumière qui ne trouvez pas votre place au sein de groupes de méditations collectives.

Si tout comme moi, vous oeuvrez pour la liberté et que vous ne vous sentez pas appeler à oeuvrer en groupe en ces temps incertains et complexes, ce message est pour vous.


Je vous fais part de mes réflexions et observations de l'invisible au visible, de ce qui se joue, des logiques de systèmes, des vases communicants, d'égrégores et de tout ce que l'on nourrit, comme ça "mine de rien", de ce qui est et demeure mon humble avis.


Dépassons nos peurs, nos blessures

Mettons-les à leur juste place d'informations intéressantes, respectables et respectées

Positionnons-nous en simple observateur de ce qui se passe

Faisons confiance aux ressentis de notre corps physique

Soyons comme l'ermite, le sage qui s'éloignent du brouhaha, des blablas ainsi que des mouvements de ce monde qui nous entoure

Soyons conscient de notre fonction en tant que travailleurs de Lumière


Lorsque l'on se place dans sa verticalité intérieure, il nous est possible de déposer dans le pot commun notre douce énergie lumineuse et joyeuse de Paix et d'Amour.


Posons le principe du temps, qui n'existe pas dans le subtil et bel et bien réel dans la matière

Prenons l'exemple d'une méditation collective programmée pour tous à la même heure lors d'un portail énergétique


Je vous fais part de mon expérience dans ce contexte.


J'ai vécu cet appel en décalé, ce qui me permet de ne pas nourrir l' égrégore et de déposer mon énergie dans ce que je nomme le "pot commun" d'une demande collective. J'observe que cela me ramène à une manière d'être et non de faire.

Je ne suis plus positionnée en "face à face" et je suis dès lors Lumière dans le "ici et maintenant", tout en fortifiant, entourant, la demande collective. Je suis positionnée au niveau de la demande pure et je ne suis plus embarquée par l'égrégore que crée ce rendez-vous. Lorsque je parle d'égrégore, je devrais parler des égrégores, des systèmes et sous systèmes qui prennent vie, dans tous les sens du terme et qui s'expriment à ce moment.


Ma fonction est d'être Sourcière, d'être directement connectée à la Source, sans passer par des formules, des protocoles, des rassemblements. C'est pourquoi, tout comme l'Alfa, je me place loin derrière le groupe. Cela me permet d'être observatrice vigilante, bienveillante pour prendre soin de groupes en action et ainsi être Gardienne des Portes pour veiller à ce que tout se passe dans les meilleures conditions possibles.


Pourquoi vous raconter tout Cela?


Parce qu'il est temps de nous relier par le Coeur.


J'appelle les Gardiens et Gardiennes des Portes à se réveiller, à se relever, à Être Plein Potentiel.


Ne vous connectez plus aux groupes de méditation collective


Relions-nous de Coeur à Coeur, nous, les 72 Gardiennes des Portes de mon collectif


Positionnons-nous autour des groupes de méditation, en retrait et Soyons à Notre Juste Place


Soyons Autonomes, Indépendantes, Libres


Soyons vigilantes à ne pas créer de nouveaux égrégores


Positionnons-nous au point 0 et observons


Gardons les Portes de toutes déviances


Abi Gaëlle AmmaMésia





56 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now